Traitement de la rhinite allergique saisonnière

La rhinite allergique est une maladie de printemps déclenchée par les pollens. Elle peut être aussi déclenchée par les acariens, on parle alors d’allergie à la poussière et celle-ci est permanente. Les personnes atteintes présentent les signes cliniques toute l’année.

Cette pathologie a été multipliée par 4 en 30 ans. Aujourd’hui, environ 25% de la population est concerné par ce problème donnant l’impression d’une pathologie « de civilisation ».

Les hypothèses de développement de cette pathologie sont nombreuses et  multifactorielles :

  • Héréditaire
  • Pollution de l’air
  • Pollution des aliments (produits phytosanitaires, additifs…)
  • Est aussi évoquée une sur sollicitation d’un système immunitaire immature par une vaccination précoce, avec un nombre important de valences chez les enfants de moins de 7 ans.

Cette affection est bégnine mais peut entrainer une gêne plus ou moins importante dans la vie quotidienne.

Les signes cliniques de l’affection se caractérise par :

  1. Des signes nasals :
    • Eternuements
    • Nez bouché
    • Démangeaisons nasales
    • Ecoulement nasal clair, abondant
    • Perte de l’odorat
  2. Des signes conjonctivaux :
    • Rougeur des yeux
    • Larmoiement
    • Impression de sable dans les yeux

On peut considérer cette affection comme étant une dysharmonie Foie/Poumon avec du Vent-Froid ou du Vent-Chaleur qui peut être associé à de l’humidité en fonction des symptômes.

Cette dysharmonie s’installe sur une insuffisance de Qi du Poumon, de la Rate voire des Reins qui entraîne une insuffisance de Wei Qi : l’apparition des symptômes au printemps marque cette dysharmonie : dans cette agression du Métal par le Bois. Tous les cas de figure peuvent exister, Bois excès / Métal faible, Bois normal / Métal faible.

Le Wei QI en insuffisance s’agite et surréagit à certains produits que l’on nomme allergènes. Cette agitation, hyper-réaction du Wei Qi peut être assimilé à du Vent, c’est donc un  « Vent du Wei Qi » due à une insuffisance de Wei Qi.

Le système immunitaire « en fait trop » et réagit à des substances normalement inoffensives. Dans cette vision des choses, tout ce qui relève d’un hyperfonctionnement est assimilé à du Vent avec des manifestations excessives, anarchiques, incontrôlées.

Le principe de traitement sera donc :

  • Chasser le Vent-Froid ou le Vent-Chaleur
  • Eliminer l’humidité
  • Tonifier le Qi et réchauffer le Poumon
  • Renforcer le Qi de la Rate
  • Tonifier le Qi des Reins

Selon le diagnostic différentiel, la virulence des symptômes, il est possible de distinguer 2 stratégies de traitement :

  • Traiter tout d’abord le Biao en phase aigüe, puis dans un second temps le Ben. Dans ce cas le traitement est surtout symptomatique.
  • Traiter le Biao et le Ben en même temps.

 

Formule pour la phase aigue :

Principes de traitement : Chasser le Vent-Froid, éliminer l’Humidité, désobstruer le nez,

Wu Mei   12 : produit astringent, il retient le Qi du Poumon évitant aux autres produits de trop disperser et d’épuiser le Qi orthodoxe. Produit
possédant d’autre part une action anti-allergique.

Fang Feng 9
Jing Jie    9 : couple qui disperse le Vent-Froid et l’Humidité

Xin Yi Hua 12
Cang Er Zi 6 : couple ayant un tropisme nasal, dégage le nez

Jie Geng 6 : favorise l’ouverture du Poumon. Contrôle l’action de Wu Mei, astringent : Jie Geng évite que Wu Wei Zi ne retienne trop le Qi du
Poumon et ne permette pas la dispersion du Xie Qi.

Si problèmes oculaires :

+ Ju Hua 12 / Chan Tui 12 : disperse le Vent-Chaleur avec un tropisme oculaire

Chan Tui : calme les démangeaisons

Si démangeaisons ou problème de gorge :

+ Niu Bang Zi 9 : tropisme gorge, disperse le Vent-Chaleur

Si le froid s’est transformé en chaleur :

+ Huang Qin 6 / Chai Hu 6

Si vent important :

+ Di Long 6 : éternuement important

Ici, on ne s’occupe que de la dispersion du Xie Qi, Vent-Froid ou Vent-Chaleur.

D’autre part, une action sur la dimension d’ouverture et de resserrement du Poumon est mise en œuvre : d’un côté, on resserre pour que la dispersion ne soit pas trop importante et n’épuise le Qi orthodoxe et d’un autre on ouvre le Poumon pour ne pas retenir le Xie Qi en interne, qu’il puisse être chasser vers l’externe.

 

Formule pour traiter le Ben et le Biao :

YU PING FENG SAN modifiée

Sheng Huang Qi 15 – 30
Bai Zhu 9 :           couple qui tonifie le Qi de la Rate et du Poumon / consolide le Biao.
Correspond à YU PING FENG SANS avec Fang Feng ci- dessous.

Dang gui 12 :       nourrit le sang et le fait circuler pour disperser le Vent
Chuan xiong 6 : fait circuler le sang pour disperser le Vent

Wu mei 12
Wu Wei Zi 12 :  couple astringent qui retient le Qi du Poumon / Produits anti-allergiques.

Jie Geng 6 :         favorise l’ouverture du Poumon.

Fang Feng 6 – 9
Jing Jie 6 – 9
Chan Tui 12
Xin Yi Hua 9 – 12
Sheng Gan Cao 6 :           ensemble de produits qui disperse le Vent-Froid, dégage le nez.

Si froid dans les Poumons :

+ Gan Jiang 6

Si insuffisance de Yang du Rein :

+ Zhi Fu Zi 6 / Xian Ling Pi 12 : réchauffe et tonifie le Yang du Rein, Zhi Fu Zi réchauffe les R et consolide le Biao.

Si Vent important :

+ Di Long 6 : bon produit pour l’allergie. Avec un tropisme Poumon, il disperse le Vent-Chaleur interne, calme les éternuements et les spasmes
pulmonaires.

En cas de surpression du Qi du Foie :

+ Chai Hu 6

C’est une variante de YU PING FENG SAN à laquelle on ajoute des produits qui dispersent le Xie Qi et d’autres qui ont une action astringente.

Il est important de faire les 2 à la fois. En effet le Poumon en insuffisance entraîne un « Vent du système immunitaire ». Son agitation provoque une suractivité de celui-ci. Sa fonction d’ouverture et de fermeture est altérée : le Biao n’est pas consolidé, ce que l’on fait avec les produits astringents. D’autre part cette non consolidation permet au Xie Qi de pénétrer, ce qui entraine des signes pathologiques de type Vent.

En agissant sur les 2 aspects à la fois, on  chasse le Xie Qi et on renforce en même temps le Biao sans retenir le Xie Qi.

 

En pratique clinique, la 1ère consultation a souvent lieu en période de crise, et nous traitons le Biao + ou – le Ben. Les meilleurs résultats pour les années suivantes sont obtenus chez des personnes qui acceptent de revenir :

  • à l’automne (fin aout/septembre) pour un traitement du Ben à la saison du Poumon.
  • un mois avant le début « habituel » de la période de crises, pour un renforcement du terrain.

Mise en garde : YU PING FENG SAN est une excellente formule pour traiter un Wei Qi Xu.  Huang Qi est une plante qui fait monter. Il faudra rester vigilant à équilibrer les mouvements de montée et de descente principalement chez les personnes présentant des signes de montée de Yang.

Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
lynda course free download
download lenevo firmware
Download WordPress Themes
free download udemy paid course